Paradoxalement, à l’heure des bullshit jobs et du bore out,  Près de la moitié des travailleurs disent que leur travail les oblige à travailler de façon plus intense, comparativement à moins d’un tiers en 1992.

Le constat de l’auteur de l’étude anglaise est pour le moins troublant : A une époque où les salaires réels stagnent, nos résultats suggèrent que les travailleurs travaillent plus dur et ont moins de marge de manœuvre pour accomplir leurs tâches comme ils le voudraient ».

Et la conclusion encore plus :

« Les personnes qui ont moins d’autonomie dans ce qu’elles font au travail ont tendance à signaler des taux de bien-être plus faibles. Il en va de même pour les personnes travaillant dans des environnements à haute intensité. Ainsi, le fait d’accorder aux travailleurs plus d’autonomie sur le contenu et le rythme de leur travail, entre autres choses, peut mener à un meilleur bien-être pour ces personnes et à une productivité accrue.

« L’intensification soutenue et généralisée des emplois en Grande-Bretagne est une question moderne de sécurité et de bien-être, qui peut entraver la capacité de nombreuses personnes à s’épanouir au travail et devenir un risque pour la santé de ceux qui ont peu de contrôle sur la façon dont ils font leur travail.

2_Skills_at_Work_Minireport_Final_edit

 

N'attendez-plus, téléchargez dès à présent l’application MesHeuresSup et restez maître de votre temps

Recevez un lien de téléchargement

En vertu de notre Charte des Données personnelles et de la réglementation RGDP, les informations renseignées ne seront jamais conservées.

Les liens de téléchargement ont bien été envoyés !